Le contrôle technique pour voiture dans vos centres
dans le secteur de troyes, dans l'aube

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui !

Le contrôle technique périodique des véhicules a été mis en place le 1er janvier 1992. C’est une mesure préventive destinée à améliorer la sécurité routière par la minoration des accidents dus à la défaillance de certains organes des voitures.

Retrouvez votre centre de contrôle technique pour voitures près de chez vous à TroyesLa Chapelle-Saint-Luc ou Romilly-sur-Seine et prenez rendez-vous avec un de nos techniciens spécialisés.

Les points de contrôle technique périodique à Troyes, en bref

Les points de contrôle technique périodique sont un examen visuel, effectué sans démontage, portant sur les organes essentiels du véhicule et ayant aussi vocation à protéger l’environnement et à améliorer la sécurité des automobilistes. L’examen porte sur 133 points de contrôle et 610 défaillances potentielles, réparties en 3 niveaux, dont 470 peuvent entraîner une contre-visite en cas d’anomalie.
Le contenu de ce contrôle est réglementé par l’arrêté du 18 juin 1991. Cette réglementation impose une indépendance totale du contrôle technique vis-à-vis de toute l’activité liée à la réparation ou au commerce automobile.

140 défaillances mineures

Le véhicule doit être réparé sans obligation de contre-visite. Les incidences sur la sécurité ou l’environnement sont inexistantes, il n’y a pas de danger possible ou immédiat.

341 défaillances majeures

Des réparations sont nécessaires sur le véhicule, le propriétaire dispose d’un délai de 2 mois pour les réaliser. Une contre-visite est nécessaire après les réparations pour lever les défaillances. Les incidences sur la sécurité ou l’environnement sont avérées, le danger est possible.

129 défaillances critiques

des réparations doivent être réalisées urgemment. Le véhicule est immobilisé à partir de minuit le jour du contrôle. Une contre-visite est requise pour lever les anomalies (le conducteur dispose de deux mois pour la réaliser). Les incidences sur la sécurité ou l’environnement sont avérées, le danger est immédiat.

Comprendre les résultats du contrôle technique périodique

À la fin de chaque contrôle technique, le contrôleur du centre vous dresse un procès-verbal. C’est un document permettant de démontrer qu’un véhicule a été soumis à un contrôle technique favorable ou défavorable. Celui-ci doit être édité en deux exemplaires et comporter les mentions suivantes :

  • la date,
  • le type de contrôle,
  • l’issue du contrôle,
  • l’identité du contrôleur et son numéro d’agrément,
  • les caractéristiques du véhicule,
  • le kilométrage du véhicule,
  • le nom de la personne mentionnée sur le certificat d’immatriculation,
  • le type de contrôle,
  • les défaillances relevées lors du contrôle technique,
  • les mesures.

Quels sont les enjeux du contrôle technique périodique ?

L’enjeu majeur du contrôle technique est la sécurité. En effet, le contrôle technique permet de vérifier la sécurité de votre véhicule.

L’autre enjeu du contrôle technique concerne l’environnement. La visite technique mesure la pollution émise par les véhicules et, en cas d’excès de pollution, elle impose une remise en état du véhicule.

La date de votre contrôle technique approche ?

CCTA dispose de 8 centres de contrôle technique à Troyes, dans l’Aube (10) et dans les alentours. Contactez le centre le plus proche de chez vous ou de votre lieu de travail pour prendre rendez-vous ! Nos techniciens prendront soin de votre véhicule et mèneront un examen complet.

Le nouveau contrôle technique

Ce qui a changé en 2019

Depuis le 1er juillet 2019, les normes du contrôle technique se sont renforcées, pour encore plus de sécurité et d’éco-responsabilité pour les usagers de la route.

Notre Centre du Contrôle Technique de l’Aube ne change pas pour autant ses habitudes : nous vous accueillons dans nos différentes agences, à Troyes et ses alentours, pour réaliser le contrôle technique de votre véhicule.

Tous les deux ans, nos mécaniciens contrôlent un certains nombres de points sur votre véhicule, pour respecter les normes ; auquel cas, vous aurez obligation d’effectuer une contre-visite, après réparation des éléments défaillants.

Qu'est-ce que le nouveau contrôle technique ?

En mai 2018, une première réforme a été mise en place pour renforcer le contrôle technique, faisant passer de 124 à 133 le nombre de points de contrôle. Si ce premier changement en a fait un examen plus exigeant, entraînant une immobilisation immédiate du véhicule en cas de défaillances majeures trop nombreuses, les nouvelles réglementations, en vigueur à partir du 1er juillet 2019 ont eu un objectif complémentaire.

Cette réforme visait les véhicules les plus polluants : en effet, un seuil d’émissions polluantes à ne pas dépasser a été établi ; s’il est dépassé, une contre-visite sera également obligatoire. Ainsi, ce « nouveau contrôle technique » incite davantage à un entretien régulier des moteurs et des filtres à particules.